Taranto

Taranto est le deuxième centre le plus peuplé des Pouilles, avec un important port touristique et commercial et un tissu urbain riche en vestiges antiques.
mar Piccolo, mar Grande, pont tournant, château, centre historique et musée MarTa

La mer qui caresse la ville n’est pas une seule table bleue : il y a deux mers, enchanteresses et fascinantes, Ă  tel point que Taranto est aussi appelĂ©e la “Ville des deux mers”. Que vous souhaitiez passer des vacances passionnantes Ă  la mer, ou que vous vouliez visiter des sites historiques de grande importance, pour ceux qui veulent s’amuser Ă  l’Ă©tat pur ou s’adonner Ă  quelques pĂ©chĂ©s de gourmandise, cette ville est un monde ensoleillĂ© et accueillant dans lequel les histoires s’entrelacent elles tomberont amoureux.

Taranto s’Ă©tend le long de la cĂ´te de la mer Ionienne dans le Salento et reprĂ©sente la vue naturelle du golfe homonyme de l’arc ionien de Taranto. L’Ă©tĂ© ici est agrĂ©ablement chaud et caressĂ© par la brise agrĂ©able. La ville se dĂ©veloppe le long de trois pĂ©ninsules naturelles et d’une petite Ă®le, cette dernière Ă©tant le noyau historique de la ville ; ses deux mers, la Mar Grande et la Mar Piccolo, se chargent d’embrasser Taranto.

La Mar Grande baigne la cĂ´te externe, enfermĂ©e dans la baie bordĂ©e au nord-ouest par Punta Rondinella et au sud par Capo San Vito. La Mar Piccolo, quant Ă  elle, est un vaste bassin interne qui rejoint la Mar Grande en seulement deux points, reprĂ©sentĂ©s par le canal naturel de Porta Napoli et le canal artificiel navigable qui sĂ©pare l’agglomĂ©ration historique de la plus grande partie de la ville. Tarente est la ville par excellence que l’on peut dĂ©finir comme un “musĂ©e Ă  ciel ouvert”: anciens lieux de culte, dont les vestiges du temple dorique, vestiges archĂ©ologiques de la nĂ©cropole grĂ©co-romaine et des tombes Ă  chambre, la crypte du RĂ©dempteur, les palais appartenaient Ă  des familles nobles et Ă  des personnalitĂ©s illustres de la ville, dont le Palazzo Pantaleo et le Palazzo d’Ayala Valva.

La ville offre l’un des panoramas architecturaux les plus riches et les plus variĂ©s de toute la pĂ©ninsule : du romano-gothique de l’Ă©glise de San Domenico Maggiore aux palais de style Renaissance du Borgo Umbertino, en passant par le baroque de la cathĂ©drale de San Cataldo, les Ă©glises et les palais seigneuriaux de la vieille ville, des vestiges de structures mĂ©diĂ©vales (comme la Torre del Gallo dans l’agglomĂ©ration du centre historique) aux formes rĂ©solument plus Ă©lĂ©gantes de palais et d’installations de style liberty et nĂ©oclassique. Il existe Ă©galement de nombreuses cryptes, monastères, sanctuaires et Ă©dicules votifs.

Parmi les monuments les plus significatifs figure le pont tournant, ou pont de San Francesco di Paola, qui relie l’Ă®le artificielle de Borgo Antico Ă  la pĂ©ninsule de Borgo Nuovo : ouvert en 1887 par l’amiral Ferdinando Acton, le passage permet de grimper sur un canal navigable 400 mètres de long, qui rejoint les deux mers de la ville. RĂ©novĂ© en 1957, le pont Ă©tait dĂ©diĂ© Ă  San Francesco di Paola, le saint patron des hommes en mer. Le Borgo Antico, qui occupe un fragment de terrain entourĂ© par les vagues, peut se vanter d’un ancien bâtiment d’un grand intĂ©rĂŞt historique et archĂ©ologique : c’est l’hypogĂ©e “De Beaumont Bonelli Bellacicco”, un bâtiment imposant qui plus que tout autre contient des morceaux d’histoire endroit charmant. Un concentrĂ© de souvenirs perdus, qui partent d’une ère gĂ©ologique très lointaine, traversent la Grande Grèce, les pĂ©riodes byzantines et mĂ©diĂ©vales, et atteignent le XVIIIe siècle. Parmi les bâtiments les plus impressionnants de Tarente, il y a sans aucun doute le Château Aragonais, ou Castel Sant’Angelo, avec un plan quadrangulaire massif qui occupe l’extrĂŞme coin de l’Ă®le du Borgo Antico.

La partie la plus ancienne remonte Ă  916, fondĂ©e par les Byzantins dans le but de protĂ©ger la ville des attaques de pirates et de la RĂ©publique vĂ©nitienne. A Tarente, il y a aussi la signature de NapolĂ©on Bonaparte : nous vous recommandons de visiter la Forteresse de Laclos, un ouvrage fortifiĂ© crĂ©Ă© Ă  la demande de NapolĂ©on Ă  la fin du XVIIIe siècle qui dĂ©cida de faire de Tarente l’un de ses avant-postes sur la MĂ©diterranĂ©e.

Une visite Ă  ce qui est considĂ©rĂ© comme l’un des musĂ©es archĂ©ologiques les plus importants d’Italie doit Ă©galement ĂŞtre incontournable, le MusĂ©e ArchĂ©ologique National de Tarente connu sous les initiales “MArTA“. Vous y trouverez des collections exposĂ©es d’artefacts de l’Ă©poque de la Magna Graecia, y compris le cĂ©lèbre Or de Tarente. Le musĂ©e, situĂ© sur le Corso Umberto I, a Ă©tĂ© fondĂ© en 1887 et occupe l’ancien couvent de San Pasquale di Baylon, construit au XVIIIe siècle.

En parcourant les salles, vous pourrez vivre un voyage dans le temps Ă  partir de la phase nĂ©olithique de la rĂ©gion de Tarente, pour arriver Ă  l’Ă©poque byzantine, en passant par la colonisation grecque, la civilisation romaine et la ville antique tardive. La tombe de l’Athlète de Tarente est Ă©galement conservĂ©e dans l’une des salles.

STORIA E CENNI STORICI

Taras est le premier nom de la ville de Taranto et est Ă©troitement liĂ© Ă  la colonisation hellĂ©nique de la Magna Graecia qui a eu lieu Ă  partir du 8ème-7ème siècle avant JC. La chronologie traditionnelle attribue la date de la fondation de Taranto Ă  706 av. Pendant la pĂ©riode de colonisation grecque sur les cĂ´tes du sud de l’Italie, la ville Ă©tait parmi les plus importantes de la Magna Grecia.

Ă€ cette Ă©poque, en effet, elle est devenue une puissance Ă©conomique, militaire et culturelle, qui a donnĂ© naissance Ă  des philosophes, des stratèges, des Ă©crivains et des athlètes, devenant Ă©galement le siège de l’Ă©cole pythagoricienne de Taranto, la deuxième plus importante après celle de Crotone. Ă€ partir de 367 avant JC, c’Ă©tait la ville la plus puissante parmi celles qui composaient la ligue italiote. En 281 av. entre en conflit avec Rome avec son alliĂ© Pyrrhus.

Taranto a ouvert ses portes Ă  Hannibal en 212 av. En 125 av. une colonie romaine (colonia neptunia) y fut dĂ©duite, tandis qu’en 90 av. il a Ă©tĂ© Ă©rigĂ© en Municipium avec la Lex municipii Tarentini. Ă€ l’Ă©poque nĂ©ronienne, Tarente a Ă©tĂ© choisie comme destination pour un grand nombre d’anciens combattants qui ont servi dans diverses lĂ©gions. La PrincipautĂ© de Tarente (1088-1465) Ă©tait une principautĂ© normande dont Tarente devint la capitale ; au cours de ses 377 ans d’histoire, elle passa sous la domination du royaume de Sicile et du royaume de Naples.

FESTE ED EVENTI

COME RAGGIUNGERLA

En voiture:

Du côté adriatique, en venant de Bari, prendre la E843 et la E90 en direction de Taranto. Du côté ionien (par exemple en venant de Naples) continuer le long de la E847 et E90 vers Taranto.

En train:

Taranto a une gare ferroviaire desservie par Trenitalia.

En avion:

si vous voyagez en avion, vous devez arriver aux aĂ©roports de Brindisi ou de Bari, puis en voiture, prendre l’autoroute nationale jusqu’Ă  Taranto.